Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand écouter n'est pas entendre . . .

guignolo.jpg

 

Contre les «gilets jaunes», pour paraphraser Mitterrand, on a presque tout essayé: la gronderie (inopérante) façon Castaner, la moquerie à la mode Macron, la suspension-annulation de l'augmentation de la taxe carbone, immédiatement suivie de l'annulation de l'annulation de l'extension du chèque énergie et du doublement de la prime à la conversion. Puis le groupe de parole thérapeutique national - groupe dans lequel on ne pourra quand même pas tout se dire puisque certains sujets, comme l'immigration, ont déjà été déclarés tabous. Et enfin, demain, peut-être, une grande tatouille fiscale censée réveiller de concert l'adhésion à l'impôt et à l'État…

Oui, vraiment, on a beaucoup essayé… mais en se gardant de l'essentiel. On a beaucoup tenté, SAUF Ecouter.

(Extrait d'un article du FigaroVox par  Laurence de Charette  )

A trop se moquer on prend des coups de bâtons !!!

Écrire un commentaire

Optionnel